Insécurité : « des chiffres sensiblement identiques à 2008 »

Publié le par Infos Bordeaux

Claude Laplaud« On en revient donc à une situation comparable à celle, excellente, de 2008 », a constaté le procureur de la République, Claude Laplaud (photo). Celui-ci annonçait mercredi, lors de l'audience solennelle de rentrée du tribunal de grande instance de Bordeaux, les résultats obtenus en 2010 en matière de lutte contre la délinquance et la criminalité.

C’est donc un total de 75 568 crimes et délits qui ont été enregistrés l’année dernière en Gironde. La baisse est de -4,4 % par rapport à 2009 qui avait vu une hausse de 4,17 %. A noter la forte augmentation des cambriolages, progressant de 9,41 % avec des pics supérieurs à 16 % sur la rive droite de Bordeaux et dans le Langonnais.

Selon l’Observatoire national de la délinquance, les chiffres donnés par le gouvernement sont près de trois fois inférieurs à la réalité. L’an dernier, 4,7 millions de Français ont été victimes de vols ou tentatives de vols.  Avec 1,5 million, les chiffres officiels sont trois fois inférieurs. L’écart est encore plus important concernant les violences physiques ou sexuelles. Quand le ministère évoque entre 200 000 et 250 000 faits tous les ans, l’Observatoire, lui, en relève 1,2 million sur l’année 2009.

Publié dans Politique

Commenter cet article

castel 23/01/2011 11:11


Surtout que cette noble assemblé de Pessacais, Maire en tête se sont insurgés lors qu'ils leurs a été proposés une minute de silence en la mémoire des Chrétiens et des jeunes otages assassinés.
A Pessac on ne trouble pas une soirée islamique par la réalité des faits quotidiens.
A Pessac on a aussi honte, je suppose des soldats qui meurent pour protéger nos petites soirées entre amis.

Dormez brave gens tout va bien en notre beau pays...........


Violoncelle 22/01/2011 11:46


«On protège les loisirs mondains d'une minorité et on abandonne le peuple à la délinquance quotidienne diurne et nocturne.»

Exactement ça, les loisirs mondains ! Mais, Castel, au nom du ciel, ne prononcez pas le mot «minorité», ils vont prétendre que vous les stigmatisez de nauséabonde façon….


castel 22/01/2011 10:26


les comptages et statistiques de l'état concernant la délinquance sont semblables au comptage des chômeurs et des manifestants, toujours sous évalués
Les Français ne sont pas dupes.
C'est le principe de l'iceberg 1/3 vu 2/3 cachés.
Exemple

L'état a disposer une centaine de policiers pour protéger la conférence de l'Imam Tareq Oubrou à Pessac le jeudi 20 janvier.
Ces 100 policiers n'étaient pas en patrouille sur la CUB pour protéger les biens des citoyens mais juste là pour protéger 150 bourgeois socialistes et 2 imams.
Ya t il eu un seul problème durant cette soirée.
NON Absolument aucun.

On protège les loisirs mondains d'une minorité et on abandonne le peuple à la délinquance quotidienne diurne et nocturne.