Vers un nouveau millésime d’exception à Bordeaux ?

Publié le par Infos Bordeaux

vendanges.jpg

Les vendanges dans le bordelais sont quasiment terminées (nonobstant le cas particulier des Sauternes). Les premiers échos des viticulteurs sont bons, voire même exaltants. Les conditions climatiques durant les vendanges ont été exceptionnelles et Bordeaux se prépare  une nouvelle fois à produire un millésime de très haut niveau. Le 2009 avait déjà été considéré par tous les experts comme le meilleur millésime depuis 1982, et les prix s’étaient envolés, dépassant parfois de 40% les records de 2005.

 

Il est pour l’instant difficile de tirer des conclusions définitives, mais ce sont deux très grands millésimes d’affilés qui se profilent. Déjà, en 1989 et 1990, la Place de Bordeaux avait connu le même phénomène. La grande question qui se pose pour tous les clients concerne le niveau des prix. Sera-t il le même que l’année passée ? Réponse dans quelques mois au moment des sorties primeurs !

Publié dans Culture

Commenter cet article

Jeanne 30/10/2010 00:45


C'est vrai que le fossé se creuse chaque jour entre les Crus Classés et le reste


REMY Jean Baptiste 29/10/2010 18:57


Quand vous parlez de 40% d'augmentation des prix vous pensez au 1 grand cru classé le reste des viticulteurs vende tous les jours a perte malgré une tres bonne réputation du millésime 2009
En ce qui concerne le 2010 nous sommes également sur un trés bon millésime ,seulement a combien serat-il vendu ?
Les journaliste ont la facheuse tendance a faire la réputation des millésimes
Conclusion 2008 qui est un trés bon vin est vendu 800€ le tonneaux alors qu'il nous en coute 1000€ a produire !


Epaulard 29/10/2010 16:02


La question est de savoir si les viticulteurs (enfin ceux qui ne vendent pas la bouteille entre 400 et 100 euros) vont enfin vivre de leur métier. Pour l'instant 2009 n'a pas réussi ce pari.
Peut-être 2010?


NLC 29/10/2010 15:42


"Les prix s’étaient envolés, dépassant parfois de 40% les records" écrivez vous. Il faut savoir que ce constat ne concerne que le micromarché de niche des grands crus. L'écrasante majorité des
viticulteurs de la Gironde a un mal fou à vendre sa production, à des prix bien souvent inférieurs à leurs coûts de production, et que ces prix sont au plus bas depuis plusieurs années. Alors NON,
3 fois NON, le vin de Bordeaux en 2009 n'a pas augmenté ses prix.