Utopia : Les contribuables paieront-ils la note ?

Publié le par Infos Bordeaux

Utopia-Bordeaux.JPGLa Communauté Urbaine de Bordeaux, présidée par le socialiste Vincent Feltesse, a décidé d'accorder au cinéma Utopia "une remise gracieuse qui s'élève à 150 000 euros". L'Utopia est un cinéma situé dans le centre-ville de Bordeaux, et dirigé par Patrick Troudet. Très proche des milieux d'extrême-gauche, ce lieu est décrit par le quotidien Libération comme "le grand rendez-vous des «alternatifs» bordelais, qu'ils militent contre la double peine, le tout-nucléaire, la globalisation, pour le vote des immigrés, l'intégration des gitans ou la libération du Tibet".

 

Parfois décrié, ce réseau de cinémas (présent dans 6 villes françaises) fut même accusé d'antisémitisme par le réalisateur et écrivain Yann Moix: "ils ont la haine des juifs parce que les juifs représentent à leurs yeux la force impériale dark-vadorienne universelle".

Depuis 1999 un litige oppose l'Utopia aux pouvoirs publics. En effet, la direction de l'Utopia n'a jamais réglé la taxe de parking qu'elle s'était engagée à payer au moment de son implantation. Déjà, en 2008, la mairie de Bordeaux, avait versé près de 116 000 euros pour aider le cinéma en mauvaise situation financière. Il restait donc 150 000 à régler à la CUB. Celle-ci a donc décidé de passer l'éponge et d'effectuer cette "remise gracieuse". Le directeur sera définitivement fixé le 5 janvier, du moins s'il n'y a pas de recours de la part de la préfecture ou de particuliers… Patrick Troudet aura alors gagné la bataille, pas les contribuables !

Publié dans Actualité

Commenter cet article

castel 31/12/2010 09:03


Que ce lieu ne vous plaise pas, c'est une chose, mais pensez à ceux qui ont envie de se cultiver ou de découvrir des films qui ne sont quasiment pas projetés dans les réseaux classiques...

OUI à la liberté totale
OUI mais avec votre argent privé pas avec l'argent du contribuable, C'est trop facile de mendier en pleurnichant de toujours jouer les victimes en piochant das la poche des autres.


cloaca 29/12/2010 09:42


Non mais on a pas fini alors! Parce qu'à Bordeaux, il y en a plein des lieux "sous-culturel".
Le problème principal étant que si l'utopia n'existait plus, et bien la teneur des films projetés dans les cinémas se retrouverait tout de même amoindrie...
Que ce lieu ne vous plaise pas, c'est une chose, mais pensez à ceux qui ont envie de se cultiver ou de découvrir des films qui ne sont quasiment pas projetés dans les réseaux classiques...


castel 26/12/2010 13:17


Cloaca
Je rêve ou vous vous en prenez même à un lieu culturel???
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Utopia n'est pas un élément culturel au sens étymologique du mot.
C'est une sous culture Idéologique au fonctionnement soviètique,
Son message est politique et il n'a pas à être financer ou ses dettes absorbées par les fonds publiques.

D'ailleurs un conseil général majoritairement socialiste qui aide une entité d'extrême gauche anarcho intermondialiste c'est du favoritisme abusif à des fins electoralistes.

La Corée du Nord, Cuba et la Palestine c'est au fond du couloir ,prés des wc, la porte à Gauche qui donne sur le parking.


K. 26/12/2010 11:49


@Cloaca: Joyeux Noël, vous avez gagné un point Godwin, félicitations :-)

Sincères en plus!

ps: vous aurez l'amabilité de me prendre ma part d'impôt pour payer ce parking je vous prie.


cloaca 26/12/2010 10:28


Je rêve ou vous vous en prenez même à un lieu culturel???
"Quand j'entends le mot culture..." comme disait l'autre...