Procès en appel de Sakina Arnaud jugée pour incitation à la haine raciale

Publié le par Infos Bordeaux

Sakina ArnaudEn février dernier, une adhérente de la Ligue des Droits de l’homme,  Sakina Arnaud, avait été reconnue coupable de « provocation à la discrimination et à la haine raciale » par le tribunal correctionnel de Bordeaux.


En mai 2009, cette militante de gauche de 54 ans avait été interpellée dans un hypermarché de Mérignac  en train d’apposer des autocollants «boycott apartheid Israël». Ceux-ci comportaient un dessin représentant un mur avec mirador stylisé sous la forme d’un code-barres avec une tache rouge.


Lors de l’audience le 13 janvier 2010, l’adhérente de la LDH avait reçu le soutien de Marie Bové, fille de José Bové et conseillère régionale Europe-Ecologie. C’est vendredi 24 septembre, que débute son procès à la cour d'appel de Bordeaux.

Publié dans Actualité

Commenter cet article