Le véritable visage de l’extrême-gauche bordelaise

Publié le par Infos Bordeaux

Extreme-gauche.jpgL’extrême-gauche bordelaise fait parler d’elle depuis maintenant plusieurs années sans que les médias ne s’intéressent à elle. Pourtant, sans faire la une des journaux, elle est régulièrement impliquée dans de nombreux faits de violences et d’agressions. Récemment, comme nous l’avions signalé, c’est le NPA qui appelait à « exploser l’Eglise Saint-Eloi ».


Parmi les différentes tendances de la gauche radicale, on retrouve des groupes anarcho-punk, proches de la CNT. C’est le cas du groupe « Los Foiros » et de sa fameuse chanson « J’ai le string qui me rentre dans le cul » ! Voici donc la vidéo de ces gens lors d’un concert à Bordeaux qui se disent « antifa » et qui défilent régulièrement aux cotés de la gauche bordelaise.

 

Publié dans Vidéo

Commenter cet article

uhl 20/11/2010 17:34


c'est vraiment du n'importe quoi!!! on ce demande ce qu'ils ont dans la tete ces mec là... Vraiment minable! putin de gaucho...


antifa antira 09/10/2010 11:46


je n'ai qu'un mot à dire....venez qu'on en discute dans les concerts ..venez au lieu de vous cacher derrière ce genre de commentaires puériles et avide de construction.....de plus....vous avez un
sacré retard et aucune culture de la scène antifa bordealaise....ce morceau date de y'à au moins sept ans.... vous savez où nous trouver si ca vous pose problème ...on peut en "discuter".....


natio normand 09/10/2010 10:27


J'oubliais, d'autant plus que cette chanson, comme d'autres que Los Foiros chante devant son public communiste, est une reprise du groupe rouennais skinkorps, nationaliste au demeurant. L'original
s'apelle "vive la baston, la bière et vie le cul". bien sur, c'est du second degré, ne faites pas semblant de l'ignorer. On est pas sur le site du Monde ou de l'Huma...


Natio normand 09/10/2010 10:24


Je suis nationaliste, je fréquente les skinheads et ne compte pas les gauchistes dans mes amis, encore moins les redskins du genre los foiros...
Mais comme disait un rouge plus bas, vous faites un peu les vierges éffarouchées, camarades. La violence d'éxtrème gauche éxiste seulement tant que personne ne s'y oppose "concretement", il ne
s'agit que d'une minorité de bouffons, alors que la violence des "mahométans" est 10 fois plus répendue, et sérieuse. Cet article n'est pas crédible...


Red 08/10/2010 13:54


Huhu les feufas qui font les vierges effarouchées ;)
Surtout ne pas parler de l'intellectualisme des groupes fafs comme Légion 88 ou Haïs et Fiers hein, ça ferait passer les blagues potaches des reds de Bordeaux pour un argumentaire sérieux.

Merci de faire partager du Los Foiros tout de même, un peu de pub est toujours bienvenue