Le tribunal force la préfecture à héberger des immigrés clandestins

Publié le par Infos Bordeaux

Prefecture-Bordeaux.jpgTrois familles immigrées, enregistrées comme demandeurs d’asile auprès de la préfecture de Gironde, seront hébergées aux frais du contribuable. C’est la décision qu’a prise la tribunal administratif pour ces familles arrivées il y a une semaine en France. En effet, depuis 2003, une directive européenne impose des normes minimales pour l’accueil des demandeurs d’asile. Pendant la durée de traitement de leur demande, ces familles étrangères doivent bénéficier de conditions matérielles d’accueil (ce qui avait été refusé dans le cas présent)

Sous astreinte de 100 euros par jour de retard, la Préfecture a donc du trouver une solution temporaire. Pendant ce temps, des dizaines de français dorment dans la rue tous les soirs. Pour eux, la préfecture n’a pas de solutions.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nathalie 18/07/2010 23:26


Ils sont socialistes dans ce tribunal administratif ? Je pose la question, pour autant que je me pose la question parfois de décisions prises plus en fonction d'idéologies souvent démagogiques que
d'autres choses, y compris de vrais soucis humanitaires bien compris (ce qui n'est pas souvent le cas)