Le planning familial a clôturé à Bordeaux son université d'été

Publié le par Infos Bordeaux

Planning-Familial.jpgL'université d'été du planning familial s'est tenue cette année à Bordeaux. La séance de clôture (dimanche 12 septembre) a eu lieu dans les locaux du Conseil général de la Gironde présidé par le socialiste Philippe Madrelle. Créé en 1960, le Mouvement français pour le planning familial défend l'avortement. Politiquement cette association est très liée à la gauche et à l'extrême-gauche, notamment depuis l'élection de Simone Iff à la présidence du mouvement en 1973. A Bordeaux la responsable du planning, Monique Nicolas, est aussi un des cadres local du NPA.

Delphine-Bitton-Guillaunie.jpgEn 2007, le planning familial appele à voter pour la gauche, que ce soit à la présidentielle ou aux législatives. Il est pourtant financé par le gouvernement qui s'est engagé, au terme d'une polémique, à garantir toutes les subventions de l'Etat (2,6 milions d'euros et 420 salariés).

Autour de Corine Favier, présidente nationale, et de Delphine Bitton-Guillaunie, coordinatrice régionale et professeur de lettres à Périgueux (photo), plus de 200 militantes avaient fait le déplacement. Un leitmotiv est revenu durant ces 3 jours : La violence sexiste est en constante hausse dans les banlieues à forte proportion d'immigrés.

Publié dans Actualité

Commenter cet article

Nathalie 13/09/2010 22:47


Vive le planning familial, qui non content d'être politisé, idéologisé, sévit dans les écoles de la république, voyez par vous-mêmes, et bonne marrade :

http://www.youtube.com/watch?v=PEyyssBOEWQ&feature=player_embedded