L’extrême-gauche tente d’empêcher les expulsions de clandestins

Publié le par Infos Bordeaux

Air-France.jpgLe nouveau collectif d’extrême-gauche « Stop Expulsion 33 » effectuera sa prochaine action à Bordeaux le samedi 8 janvier.

 

Le but de ces activistes est « d’enrayer la machine à expulser par l'action directe ». Leur 1ère action a visé le 4 décembre dernier l’agence Air-France de la Place Tourny, entreprise coupable à leurs yeux d’être « complice de l’Etat ».


Ils projettent donc de récidiver samedi prochain : « Le rendez-vous est fixé à 9h15 au 52 allées de Tourny, une présentation de l'action et des explications seront fournies à ce moment là. Fin de l'action estimée au plus tard à 13h30 ». Leur cible probable : Carlsons Wagons lits, Bouygues Immobilier, Sodexho ou encore la chaine d'hôtels Accor.

 

Les membres de ce groupuscule n’en sont pas à leur 1ère action. Proches des « désobéissants » (à l’instar de Lionel Jensac), ils s’étaient fait remarquer en avril dernier, en renommant des « rues portant le nom de négriers ».

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Violoncelle 21/01/2011 10:06


Vincent, j'ai ouvert votre lien : aucune prise de position de l'Eglise contre les expulsions de clandestins.
Sans-papier, clandestin : ce sont des mots. La réalité : des gens qui enfreignent nos lois, qui commettent un délit. Délit, délinquants : les clandestins sont des délinquants, ils doivent être
expulsés. Ce sont eux les coupables, ne renversez pas les incriminations. Ils viennent ici, non par amour de la France ou de la démocratie, mais bel et bien à cause de notre laxisme, de notre
système de protection sociale, bref : pour VIVRE A NOS CROCHETS, et au détriment des petites gens que vous appelez avec mépris les "souchiens".


vincent 20/01/2011 18:54


bonjour
tellement d'extrême gauche qu'ils sont soutenus par l'église catholique de gironde.
http://bordeaux.catholique.fr/users/site/web/index.php?page=Root&portlet=Info&info_id=5541

amusez vous bien les cent-tristes


vincent 20/01/2011 18:46


d


Violoncelle 06/01/2011 13:29


D’accord avec vous, esprit libre, lorsque les classes populaires se sont mises à voter FN, les partis de gauche, PS et PC, au lieu d’en analyser les raisons, ont changé de peuple et ce sont les
immigrés qui sont devenus l’objet de leur démagogique compassion. Les petites gens qui sont devenus objets de haine pour les bobos festifs de centre-ville. Regardez-les sur leurs vélos : ils se
comportent comme les automobilistes dont ils dénoncent la pollution, agressifs et sûrs de leur bon droit à bousculer tout le monde sur les trottoirs.


esprit libre 04/01/2011 21:52


C'est un rôle à contre-emploi (dans tous les sens du terme !) : longtemps, les mouvances dites ouvrières considéraient l'immigration comme "l'armée de réserve du patronat". Voir des groupes
d'extrême-gauche favoriser l'immigration et donc la mondialisation sauvage c'est aussi ahurissant que voir le Parti Communiste soutenir les projets de mosquées. En fait, cela tient aussi à la
sociologie des partis dits de gauche en France qui ne comptent plus de petites gens, d'ouvriers, de précaires, de gens exposés à la mondialisation de même que les maires socialistes sont de plus en
plus élus dans les grandes villes à populations favorisées et oisives à qui elles procurent à grand coût fêtes et arts subventionnés.