Immigration : L’Aquitaine déclarée « terre sans expulsion »

Publié le par Infos Bordeaux

Dans un communiqué de presse, les élus de gauche du conseil régional d’Aquitaine ont déclaré la région « terre sans expulsion » à l’occasion d’un vœu adopté en séance plénière du Conseil régional. Les groupes PS, Verts et Communistes (dirigés respectivement par Stéphane Delpeyrat, Monique De Marco et Alain-Michel Baché) se déclarent « solidaires avec les luttes des sans-papiers ».


« Une vigilance s’est installée depuis plusieurs années. Nous exprimons notre solidarité  envers ceux qui se battent tout au long de l’année pour empêcher les expulsions, notamment dans le cadre du Réseau Education sans Frontière ». Ce communiqué surprenant où des élus de la République appellent à violer la loi et « empêcher » la police de faire son travail s’est traduit dans les faits ce matin à l’Hôtel de région avec un « parrainage républicain ». Cet acte qui n’a aucune valeur administrative s’est tenue à 11h15 en présence de nombreux conseillers régionaux de gauche. Ceux-ci veulent alerter l’opinion sur le cas de Lianna Ghazaryan née le 8 mars 2010 et qui est en situation irrégulière comme le reste de sa famille.


L’ancien secrétaire général du Parti communiste doit se retourner dans sa tombe, lui qui déclarait le 6 janvier 1981 dans le journal l’Humanité : « la poursuite de l’immigration  pose aujourd’hui de graves problèmes. Il faut les regarder en face et prendre rapidement les mesures indispensables. La cote d’alerte est atteinte, c’est pourquoi nous disons : il faut arrêter l’immigration, sous peine de jeter de nouveaux travailleurs au chômage. Je précise bien : il faut stopper l’immigration officielle et clandestine ».

Stephane-Delpeyrat.jpg

Le Président du Groupe socialiste en compagnie de Lianna Ghazaryan

 

Parainage-Republicain.jpg

Lianna-Ghazaryan.jpg

Famille Ghazaryan

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

françois 09/07/2010 11:13


La générosité avec l'argent du contribuable doit s'arrêter.
Il est facile de financer les clandestins avec les fonds régionaux et associatifs subventionnées par l'état.

Ces clandestins viennent de pays ayant leurs propres gouvernements, si ces pays sont mal gérés ce n'est pas de notre responsabilité.


Jacques 08/07/2010 22:05


Stéphane

Je salue votre générosité. Je vous propose d'accueillir chez-vous un ou deux couples de sans papiers. Si vous le faites, comptez sur moi pour applaudir votre geste.
Vous seriez ainsi l'exemple que nous devrions tous suivre.


stephane 08/07/2010 21:03


Je trouve vos articles très extrémistes.
Posez-vous la question : si la France était dans une situation difficile, au point de ne pas pouvoir acheter à manger, vous seriez bien contents de pouvoir aller vivre dans un autre pays !


françois 02/07/2010 09:54


Ces gens sont des clandestins ils doivent quitter le territoire.
Nous avons des problèmes économiques et 4 millions de chômeurs.
La France n'est plus une vache à lait pour la misère du monde.
Fini le misérabilisme et les pleurnicheries des associations rarasites et anti France .