Immigration irrégulière : Des élus défient la loi

Publié le par Infos Bordeaux

Cinq élus de gauche, conseillers régionaux d'Aquitaine et conseillers municipaux, ont parrainé ce matin à Bordeaux des familles d’immigrés en situation irrégulière et sur le point d’être expulsées.
Une petite trentaine de personnes, élus, membres du Réseau éducation sans frontière (RESF) et de la Ligue des droits de l'Homme (LDH), se sont réunies pour marquer leur soutien à ces familles originaires de Tchétchénie et de Géorgie, avant de les accompagner à la préfecture.
Parmi les conseillers régionaux, on aura pu noter la présence de Naïma Charaï, préposée socialiste à la diversité, de la cumularde Emmanuelle Ajon (suppléante de Michèle Delaunay, conseiller régional et conseiller municipal) ou encore de Marie Bové (la fille de José) qui a décidé « d’entrer en résistance contre les expulsions ».

Naïma Charaï

Emmanuelle Ajon et Naïma Charaï

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nathalie 11/08/2010 19:43


Pour les socialiste, la loi, c'est quand ça les arrange, ils savent en rappeler les termes vertement s'il le faut à ceux qui ne leur plaisent pas, et sinon, ils se croient dispensés ou autorisés à
contester. Mais attention, il n'y a qu'eux qui ont ce droit ! (seulement dans leur tête sans doute)


Guigui 09/08/2010 22:05


Fichtre ! Ils attirent - encore une fois - les foules !