Faculté de Bordeaux 3 : L’Unef perd-elle la main ?

Publié le par Infos Bordeaux

Sandra-Carvalho.jpg

Les traditions se perdent. La faculté de Bordeaux 3, bastion de la gauche et toujours en pointe lors des grèves étudiantes, connait une forte contestation en son sein. Le blocage voulu par l’Unef pour protester contre la réforme des retraites, est très impopulaire. La responsable de l’Unef, Sandra Carvalho (photo), étudiante en Master II « Communication et Jeunesse », le reconnaît d’ailleurs ce matin chez nos confrères de 20 Minutes : « Il y a une opposition au blocage » au sein de la faculté.

 

Les anti-blocus sont beaucoup plus nombreux. Que ce soit du coté des jeunes Populaires, ou des étudiants nationalistes du Forum Etudiant, qui dans un communiqué de presse s’élèvent contre « les habituels provocateurs gauchistes », la contestation aux syndicats régnant dans le campus est bien visible.

 

Mais cette année, de nombreux étudiants non politisés s’opposent au blocage. Ainsi, Hervé, en 1ère année d’histoire nous confie que « de toute façon le problème des retraites ne concerne en rien les étudiants » ou encore Alexandra en 2ème année de LEA « ce sont toujours une minorité d’agitateurs qui tentent d’imposer leur point de vue à la majorité ». Décidemment à Bordeaux 3, rien n’est plus comme avant !

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article