Blocage : Le président de Bordeaux III cède devant les grévistes

Publié le par Infos Bordeaux

Patrice Brun

Une fois de plus, le président de l’Université Bordeaux III, Patrice Brun (photo), a cédé face à une petite minorité d’agitateurs. En effet, celui-ci dans une lettre envoyée aux personnels et aux étudiants de Bordeaux III a décidé de « procéder à la fermeture administrative de l’Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 à partir du mardi 26 octobre ». La raison invoquée a pourtant de quoi surprendre : « une assemblée générale a réuni environ 330 personnes. Un peu plus de la moitié d’entre elles (soit 178) s’est manifestée en faveur de la suspension totale des activités d’enseignement au sein de notre université pour les journées du mardi 26 et du jeudi 28 octobre, et 153 ont voté en faveur d’un blocage des bâtiments en cas de refus de notre part d’accepter cette suspension totale ».

 

Dans un souci « d’assurer la sécurité des personnes et des biens », Patrice Brun a donc décidé de fermer la faculté sous la pression de seulement quelques dizaines d’étudiants sur plusieurs milliers inscrits à la faculté de Bordeaux III. Pour de nombreuses personnes, cette décision est scandaleuse. Ainsi, une personne travaillant dans l’administration nous confie « une fois de plus, par peur de militants d’extrême-gauche, et aussi par conformisme idéologique, Patrice Brun a cédé à quelques personnes qui paralysent la faculté depuis de trop nombreuses années ».

Publié dans Actualité

Commenter cet article