Armes à feu : CPNT dénonce la stigmatisation d’honnêtes citoyens

Publié le par Infos Bordeaux

Banlieue.jpgDans un communiqué de presse adressé au ministre de l’intérieur, les deux responsables du mouvement CPNT (Eddie Puyjalon et Frédéric Nihous) s’indignent de la réforme à venir sur la possession d’armes à feu.  « Nous avons toujours dénoncé l’injuste stigmatisation dont faisaient l’objet les chasseurs et tireurs sportifs, donc les usagers légaux et déclarés d’armes, par une poignée de responsables politiques ou de l’administration méconnaissant la réalité du dossier ». En effet, comme le dénoncent les chasseurs, ces nouvelles directives restrictives sur les armes à feu vont surtout nuire aux chasseurs et aux tireurs sportifs, et non aux « bandes armées » qui sévissent dans les banlieues françaises.


« Ceux qui s’approprient des armes de guerre dans les marchés parallèles pour leurs activités illégales, doivent être ardemment combattus. Mais ce n’est pas un quelconque registre ou formulaire Cerfa, comme la présence obligatoire à leur domicile d’un ridicule coffre fort (vulgaire boite de conserve), qui va les arrêter ou les pousser à se déclarer à l’administration ». Pour le mouvement associé à l’UMP, seuls les voyous doivent être pénalisés, et non les honnêtes citoyens.

Publié dans Actualité

Commenter cet article

Philippe 27/07/2010 15:38


Non, vous n'avez pas compris... ce sont justement les honnetes citoyens qui ne doivent surtout pas avoir d'armes. On ne sait jamais, des fois qu'il viendait à l'idée de certains de se défendre
contre les hordes qui viendront probablement bientot les chasser de chez eux en violant femmes et filles. Quelle horreur ! se défendre !! vous, vous n'y pensez pas... et puis on pourrait avoir
quelque chose ressemblant à de la résistance comme à la guerre de 40, ça ce n'est absolument pas possible.
Tandis que là, s'il devient de plus en plus difficile de posséder légalement une arme, seuls les voyous pourront en posséder, c'est plus simple.