Alain Juppé récompense une association d’activistes homosexuels !

Publié le par Infos Bordeaux

Girofard.jpg

Samedi 3 décembre, Alain Juppé a remis à l’association Girofard, « le Prix de l'innovation associative ». En effet, la mairie de Bordeaux souhaitait « encourager l’esprit d’initiative, la créativité et l’engagement de cette association ». Le jury présidé par Anne Brézillon, adjointe au maire en charge de la vie associative, a également précisé que les gagnants « recevraient de la Ville une aide financière » !


Mais Girofard n’est pas une association comme une autre. Ce centre d’activistes homosexuels se veut « une structure à destination du public lesbien, gay, bi, trans d’Aquitaine » ! Dirigé par Jean-Christophe Testu (photo), animateur à la maison de la nature de Gradignan, il est largement subventionné par les collectivités locales : Conseil général (10 000 euros), mairie de Bordeaux (subvention de 3 000 euros votée à l’unanimité le 28 février 2011), Région Aquitaine (10 000 euros)…

 

Militant pour l’adoption des enfants par les homosexuels, ce centre regroupe une dizaine d’associations dont Mutatis Mutandis (dont le but est «d’informer sur la transidentité »), la Lesbian and Gay Pride de Bordeaux (anciennement dirigée par le socialiste Matthieu Rouveyre) ou encore le SNEG (Syndicat National des Entreprises Gaies).

 

Officiellement la droite refuse le communautariste et ne souhaite pas légiférer sur l’adoption par des « couples » homosexuels. Pourtant, elle promeut et finance ses promoteurs !

 

Girofard-Bordeaux.jpg

Photos : Girofard

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

arc-33 08/01/2013 15:47

Officiellement l'état est laïque, et pourtant il finance l'entretien des églises, des écoles catholiques, la venue du pape et bien d'autres activités religieuses... Je suis très étonnée de votre
ton homophobe et passéiste sur ce site d'"information".

esprit libre 06/12/2011 20:20

Ce maire commence à poser un problème !