Alain Juppé confirme sa volonté d’interdire les « apéros-Facebook »

Publié le par Infos Bordeaux

Facebook1Les apéros Facebook, sont des apéritifs géants se déroulant au cœur des centres-villes et rassemblant des milliers de jeunes. Ils sont revenus sur le devant de la scène après le tragique épisode de Nantes où un jeune a perdu la vie.
A Bordeaux, c’est le 12 juin que devait avoir lieu cet évènement, mais devant le risque de trouble à l’ordre public, la préfecture a décidé de l’interdire. Dans un billet paru sur son blog le 14 mai, le maire de Bordeaux confirme la volonté des autorités d’interdire ces « beuveries » : « Je ferai donc tout, en liaison avec le représentant de l’Etat et la police nationale, pour mettre les “organisateurs” de telles beuveries face à leurs responsabilités, y compris pénale ».

Publié dans Actualité

Commenter cet article

fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 16/07/2011 20:03


ALORS POURQUOI AUTO-SÉQUESTRER TA VOLONTÉ ?


EQ 18/05/2010 16:22


"Post hoc ergo propter hoc". Y'a-t-il un lien de causalité entre la mort de ce pauvre nantais et le rassemblement en question ? Non. Une simple corrélation. Des ivrognes qui se tuent en tentant
n'importe quoi, ça arrive tous les jours. Donc tirer motif de ce fait divers, aussi dramatique soit-il, est d'une mauvaise foi tout aussi dramatique. Et un prétexte pour interdire quelque chose que
l'Etat ne contrôle pas.